relations sexuelles


Tout va bien avec mon copain, mais je n’ai presque jamais d’orgasme…

Bonjour! Je suis une fille de 18 pansexuelle. J'ai un copain depuis plusieurs années (on est tous les deux notre premiere relation dans tous les sens du terme) et même si on a seulement 18 ans, on se considère chacun comme notre âme soeur. Seulement, je ressens deux problèmes par rapport à nos relations sexuelles. Premièrement, c'est très rare que je réussisse à avoir un orgasme, mais je n'ai pas l'impression que c'est à cause de lui. Pourtant, j'adore le "pendant" de l'acte. Que ce soit avec ses doigts, sa langue on son pénis, j'adore ça, mais je n'arrive presque jamais à avoir d'orgasme. Deuxièmement, j'ai rarement envie de le faire, mais une fois quon commence, je ne veux pas arrêter.... Je me sens perdue et folle. On est vraiment ouverts l'un et l'autre donc je lui en ai déjà parlé et on a essayé d'autres positions, etc. mais ca ne change rien! J'espère que vous pourriez m'aider à y voir plus clair! Merci beaucoup xx Gaïa









Sera-t-il possible de fonder une famille même si je suis attiré sexuellement par les hommes?

Rebonjour, Permettez-moi de m'adresser encore une fois vers vous, vu que j'ai pas pu me dépasser entièrement de mon questionnement (meme si je me sens mieux), je voudrais juste vous poser quelques questions relatives à votre premier email. Vous m'avez dit que meme si je suis attiré sexuellement par les hommes, il me sera possible de fonder une famille et de vivre une vie qui correspond à mes valeurs, comment cela peut arriver ? Est-ce que vous en avez des témoignages et des exemples ? Cela aura t-il un rapport avec mon coté sexuel actif que vous en êtes venu à la conclusion ? Peut-on faire l'amour avec son sexe opposé même si on en est attiré que émotionnellement ? Il est vrai que l'amour et la sexualité sont très vastes, mais je voudrais juste avoir plus d'informations concernant ce point là afin de me sentir que c'est bel et bien une réalité et non pas de la compassion ou de la consolation. Autre chose s'il vous plait, afin d'en finir avec le questionnement parfois frustrant ou déchirant, serait t-il préférable de s'éloigner de ce sujet ou d'en chercher davantage ? Quels conseils me proposiez-vous pour m'en dépasser et m'accepter comme étant "BI" sans pour autant avoir des angoisses sur l'avenir et le sexe ou le fait de ne pas réussir son mariage ?  Je vous en remercie encore une fois, Cordialement. Adam