rencontrer






Je vis une rupture amoureuse et je n’arrive pas à remplacer mon ex-copain…

Bonsoir, je m'appelle Hugo, j'ai 17 ans, je suis gay, et je sort d'une relation de presque un an mais le problème c'est que je ne trouve personne pouvant remplacer mon ex petit copain, on sais quitter a cause des 500km qui nous séparer, il manque et je l’aime toujours, mais ils ne peux pas d'une nouvelle relations a distante qui est trop dure pour lui. Que faire?


Comment rencontrer quelqu’un, malgré mon horaire chargé?

Bonjour, je suis un gars trans hormoné depuis 1 an et opéré au torse depuis janvier 2016.Je n'ai pas fais l'opération du pénis et je n'ai pas l'intention de l'a faire.Je suis bien dans ma peau.Je suis attiré plus par les gars que les filles.Les gays me rejètent dès qu'ils savent que j'ai un vagin mais pour les gars hétéros j'ai trop l'air d'un gars.Ma sexologue dit que c'est plus facile quand on est trans d'être en couple avec une fille car elles sont plus ouverte d'esprit.Les filles ne viennent jamais vers moi comme si je ne les intéressent tout simplement pas et je ne sais pas pourquoi.Mes amis on personne a me présenté, j'ai trop un horaire chargé pour aller dans les organismes LGBT et pas vrm de temps pour aller sur les réseaux LGBT.Que faire?Quoi penser?


Je suis célibataire et j’aimerais rencontrer une fille

J'ai jamais embrassé de filles, ni couché avec une fille. Je suis une fille. J'ai fais mon coming out il y a 3 ans pourtant. J'arrive pas du tout à savoir si c'est possible de sortir avec une fille. J'ai essayé pleins de fois d'aborder une fille mais hélas je suis toujours célibataire. Où et comment je peux avoir ma première expérience avec une fille qui s'assume ? J'ai l'impression que c'est irréalisable...



1

Je suis un homme trans et j’aimerais rencontrer d’autres personnes LGBT

Bonjour, j,ai 21 ans et je suis de Montréal. Je suis un gars trans qui s'assument pleinement mais le problème c'est que je ne connais ZÉRO personnes LGBT. Je suis pas du genre à me tenir dans les bars car j'ai déjà pas d'amis que c'est leur style. Je connais les organismes pour trans ou Jeunesse Lambda mais j,ai pas aimé aller là même en essayant plusieurs fois d'y aller. Mes amis ont personnes à me présenter et je cherche à rencontrer des personnes autres que juste hétéros pour augmenter mes chances de pouvoir être en couple.Ma transition a commencé y'a 2 ans et depuis je n'ai jamais été en couple. Je sais aussi qu'il existe des sites pour gays mais le problème c'est que les gays cherchent souvent juste du sexe et me rejète car j'ai un torse de gars mais pas de pénis.Je ne sais pas quoi faire car j,ai l'impression que je vais finir célibataire. Ça déprime vraiment beaucoup de ne pas avoir d'amis LGBT.J'en ai sur Facebook mais je ne peux pas les voir car ils habitent trop loin de MTL.


Y-a-t-il des groupes de discussion pour personnes hermaphrodites/intersexes à Montréal?

Bonjour, Je recherche un groupe de personnes transgenres ou qui ne se sentent ni femme ni homme ou les deux. Selon le psychiatre, j'ai une personnalité hermaphrodite, ce qui correspond bien à comment je me défini. Mais, à Montréal, même sur internet, ce n'est pas évident à trouver. Assteq on un groupe les lundis soirs mais que constitutué de MTF. Merci


Comment puis-je aborder une personne qui m’attire sans l’effrayer?

Bonjour merci infiniment pour vos réponses. Pour de ce qui est de la fille que j'ai rencontré récemment, je l'appelerai : " B" , et bien en fait , nous allons dans la meme faculté (elle est plus agée de 3-4 ans ), et nous prenons le meme bus , je n'ai en fait jamais parlé avec elle , nous avons échangé à peine deux mots. c'etait juste un petit " merci " lorsque je lui ai cédé le passage et une fois ou elle m'a fait remarqué quelque chose, mais vraiment rien de trés personnel, on peut dire qu'on ne se connait que de vue, d'ailleurs on a 0 ami commun. 'mon premier cou de foudre", je l'appelerai " M" Si je crains etre érotomane, c'est parceque je pense trés souvent à la fille qui me plait que ce soit " M" ou "B", elle occupe mes pensées, je cherche à la croiser souvent ...etc. Ce ci dit je n'ai jamais penser à faire du mal à "M" d'ailleurs je pense etre passée à autre chose et je l'ai quasiment oubliée. Selon vous, comment puis-je aborder B sans l'effrayer ? Merci