Activity


  • Alessia a adressé une note au groupe Group logo of Trans power!Trans power! 3 years, 6 months ago

    Salut!
    Que pensez-vous de la représentativité des personnes trans dans les médias? Ex. Caitlyn Jenner, Laverne Cox (l’actrice sure Orange is the new black), la série Transparent…

    Merci

    • C’est un sujet qui semble intéresser de plis en plis les médias. La transidentider à toujours exister mais c’est maintenant que les Médias s’intéresse à ce phénomène

    • Si ça peut permettre de faire tomber des tabous, ça serait merveilleux!

    • Noah :
      Alors, que pensez-vous de cela? Êtes-vous en accord? Êtes-vous intéressé de la voir sur les médias? Aimerez-vous voir quelque chose plus spécifique dans les médias?

      Vos ami.e.s, trans ou non, sais-vous s’ils sont en accord? Croyez-vous que la communauté trans sens représenter par les personnes/ la série mentionnée? De plus, sentez vous représenter?

    • Kim :
      Oui, c’est vrai! Mais, sentez-vous la représentativité quand vous voyez ces personnes/ cette série? Qu’est-ce que vous aimeriez voir dans les médias qui pourrait aider davantage la perception de la société de la communauté trans?

      Quels sont les tabous que vous mentionnez? Avez-vous une idée de ce que les médias doivent faire pour faciliter ce processus?

    • Je crois que la représentativité n’est pas parfaite, mais elle semble s’améliorer. Je crois aussi que Caitlyn Jenner représente autant les femmes trans que Kim Kardashian représente les femmes, donc pas si bien. C’est pas tout le monde qui est aussi superficiel.

      J’ai regarder un épisode de Jazz avec mon frère et ma belle sœur. Eux, par contre, ils ont regardé toute la série. Ils m’ont avoué que ça leur a ouvert les yeux sur la transidentité. Je crois que c’est une bonne chose à regarder si tu as un enfant en questionnement de genre.

      Je n’avais pas entendu parler de la série Transparent avant. Ça a l’air cool. Je ne peut pas trop en parler avant de la regarder. J’imagine que voir le début de la transition, ça pousse les auditeurs à se demander à partir de quand exactement on devient un femme. Bien sûr, les avis sont très partagés, mais juste le fait d’y réfléchir, c’est le premier pas vers l »ouverture. En tout cas, j’espère que ça fait réfléchir les auditeurs.

      Ce que j’aime voir, c’est des personnages qui sortent des clichés. Veut, veut pas, ils ont un énorme impact sur les jeunes qui sont à la recherche de leur identité.

      Ce que je veux dire par les tabous, c’est la peur de l’inconnu. Ce n’est pas tout le monde qui connait quelqu’un qui fait ou qui a fait une transition et c’est déstabilisant pour eux. J’ai rencontré un gars qui a grandi dans un petit village au Maroc et, jusqu’à 18 ans, il ne savait pas qu’une personne trans pouvait exister. Bon, ok, la plupart du monde sait que ça existe. J’apporte donc un autre exemple : j’ai rencontré un gars dans une station de ski. On s’est ajouté sur Facebook. Puis il a arrêté de me parler. Je me suis dit que c’est parce qu’il m’a vu en photo avec des vêtements féminins. Je sais, c’est pas nécessairement ça la raison. Sur le coup, j’ai trouvé ça dommage, mais après je me suis dit que si c’est vraiment ça la raison, j’ai ne plus envie de lui parler moi non plus.

      Les médias semblent être sur la bonne voit pour si on compare avec avant, alors il doivent continuer de confronter doucement les idées préconçues de notre société.

    • Oui, c’est vrai. Ce n’est pas tout le monde qui est superficiel comme Caitlyn Jenner (et toute sa famille). Cependant, maintenant il y a la question « est-il mieux d’avoir quelqu’un qui peut ‘toucher’ plusieurs personnes, car elle est célèbre, mais qui ne représente pas la majorité des personnes trans? » ou « est-il mieux de ne pas avoir cette personne qui a, dans une manière, poussé la conversation trans dans la société nord Amérique? »

      Oui, mais je trouve que c’est intéressant qu’ en ce moment, nous ayons accès a Jazz, pour les enfants/ adolescents, et Transparent, pour les adultes et les personnes âgées.

      Je suis en accord, peut-être peu à peu, les personnes « non clichées » vont être plus a l’aise d’être sur les médias (TV, Facebook, blogues, etc.).

      Oui, c’est vrai. Certains pays ne le discutent pas. Alors pour les personnes vivant dans ces pays, les personnes trans n’existent pas. Même chose pour les pays/ cultures/ communautés qui ont de fortes croyances religieuses et que c’est impossible d’être trans. Malheureusement, ces environnements existent encore. Il faut encore pousser ce sujet dans les médias pour que les personnes n’aient pas de fausses idées.